Securite emotionnelle

Hors-jeu : Souvenez vous que nous sommes à la cour, pas à une séance d'entrainement commando, ni dans le jardin de Dupont de Ligones : le but n'est pas d'humilier en permanence les joueurs ni de les torturer et souvenez vous que toute humiliateur/tortionnaire deviendra aussi la cible préférentielle des noires puissances...

 

Placer une brimade publique (et récupérer de la volonté...)

Toute humiliation doit être publique : dans une salle bondée ou devant un Ancien et son entourage c'est mieux. Les brimades en trio au fin fond du jardin n'ont aucun intérêt scénaristiques et ne rapportent donc pas de volonté.

Aucun Ancien n'aime les discours humiliants longs et ennuyeux. Soyez cinglants en quelques phrases, mieux encore, faites en une poésie.  Souvenez-vous aussi que toute intervention publique sera jugée par le Maitre des Harpies et que toute intervention intempestive vous vaudra d'être vous-aussi humilié.

Important HORS JEU : une brimade publique ne doit pas dépasser 30 secondes, sauf avec accord préalable de la victime. Les humiliations doivent obligatoirement porter sur le PERSONNAGE, donc pas de référence au JOUEUR et à sa couleur de peau ou son physique...

Au regard des thématiques de Vampire la Mascarade, et de l'age des Anciens, il reste possible de blâmer les mœurs, la religion ou le "sexe faible" du PERSONNAGE.

Un exemple

Etre humilié (et la sécurité émotionnelle..)

 

Vous vous faîtes humilier publiquement : c'est le jeu de la cour. Certains anciens apprécient ce genre de divertissements, d'autres trouvent que c'est une perte de temps et préfèrent un duel à l'épée. Certains anciens apprécieront les nouveaux-né obéissants qui acceptent d'être écrasés, d'autres préféreront les nouveaux-né conquérants de leur destin.

Dans tous les cas, si vous vous rebellez trop contre un personnage de statut supérieur, le Maître des Harpies ou le Gardien de l’Élysée vous le feront payer.

Hors jeu : Arrêt impératif de la scène - Si la scène est trop dure à supporter pour vous hors-jeu, vous quittez la pièce. Il est interdit de vous empêcher de sortir et il est interdit de continuer la scène d'humiliation à l'extérieur.

Un exemple

 

 

 

Simuler la violence... ou le plaisir charnel

 

Vous souhaitez simuler une scène plus "hard"? C'est possible.

Hors jeu : toute scène à émotions fortes (viol, torture... mais aussi relations charnelles avec le loup-garou dans la cave) doit être racontée et les participants doivent être d'accord. Après si vous souhaitez mimer la scène et que vous êtes d'accord, vous pouvez le faire après accord.

- Si un joueur souhaite faire des choses avec vous quand vous êtes en torpeurs, il lui faut votre accord.

- Par contre si un joueur décide de vous donner la mort finale quand vous êtes en torpeur, vous ne pouvez pas vous y opposer. C'est le jeu.